Sandrine Loumé

Sandrine Loumé

Elevage bovin de race bazadaise


Earl Loumé

Nouvelle Aquitaine

La race bazadaise maîtrisée

2 Questions à Sandrine

Question 1 : Parlez nous de votre belle exploitation ?

Je représente la quatrième génération de la famille sur l'exploitation.

Aujourd'hui, la ferme est composée d'une cinquantaine d'hectares de prairies, maïs et soja tous confondus. J'ai repris l'activité en 2006 et transité vers un élevage de veaux de lait nourris sous la mère de race Bazadaise. J'ai craqué pour sa jolie robe grise nuancée et sa réputation de viande d'exception.

Question 3 : Quelle est votre plus grande fierté ?

Notre travail est attentionné, avec une tétée le matin et le soir, directement au pis des mères, sept jours sur sept. Nous avons également deux Abondances (c'est une race de vache originaire de la Savoie) que l'on appelle des tantes, qui apportent plus de lait naturel à nos veaux car nous avons choisi de ne pas donner de lait en poudre.

Je prends énormément soins de mon troupeau. Je suis très vigilante sur la nourriture que je leur donne. Leur alimentation vient du terroir et mieux, de notre propre production. Les mères pâturent et mangent du foin à volonté. Lors de leur allaitement, elles ont en plus du maïs sec et du soja de la ferme. Au moins, je suis certaine qu'elles ne mangent pas d'OGM. Autre chose qui me paraît aussi important, les mères et le taureau sont en liberté toute l'année y compris l'hiver. Pour eux aussi l'exercice physique contribue à leur bonne santé. Les veaux sont élevés durant quatre mois et demi à cinq mois. Leur croissance est lente afin de produire la meilleure qualité de viande possible.

Je suis fière aujourd'hui de dire que mon veau a l'authentique goût du veau de lait nourri sous la mère.

Localisation


Galerie (6)


ACCÉDEZ AUX VENTES DU PRODUCTEUR


facebook
fans
twitter
followers
instagram
abonnés